demainj


Sommaire :

·Présentation du projet

·Projet pour un village

·Le jardin partagé

·Le jardin découverte

·Patrimoine historique

·Vide-jardin

·Avenir du projet


Projet d’association qui aura pour objectif de prévoir aujourd’hui les jardins de demain.

Actuellement, nous sommes tous concernés par les problèmes liés aux changements climatiques, à la pollution, aux crises économique, écologique et sociale.

Que faire face à tous ces problèmes, en tant que citoyen de cette terre, comment aider dès maintenant nos enfants à trouver des solutions concrètes et efficaces pour appréhender sereinement leur avenir !

La solution la plus facile à mettre en place c’est l’augmentation des jardins familiaux, de préférence en culture écologique dans tous nos villages :

Pourquoi :

  • Pour re-localiser les cultures.
  • Pour permettre aux familles d’avoir une nourriture saine et économique sur place.
  • Pour instaurer un lieu d’échange et de solidarité, permettre de tisser un autre lien social entre les habitants des villages.
  • Pour créer un support pédagogique concret aux adultes et aux enfants ( jardin d’expérimentation, ateliers thématiques, manifestations etc…)
  • Pour redonner à nos villages un autre paysage, plus vert, plus riche en biodiversité, maintenir notre patrimoine potager, ainsi que la faune et la flore des jardins.
  • Pour mettre en relation les propriétaires de terrains avec les demandeurs de jardins.
  • Pour concrètement appliquer le Grenelle de l’environnement et apprendre ou réapprendre une vie sans pesticide chimique.
  • Pour donner un autre sens au mot « progrès », en appliquant les innovations et pratiques écologiques qui respectent les Hommes et l’environnement.
  • Pour réfléchir à une action de développement durable au sein des communes en impliquant tous le village, mairie, école, cantine scolaire, bibliothèque, associations etc.. (au recyclage et compostage des déchets verts, à la récupération des eaux pluviales etc…)

Une nouvelle association pour imaginer et mettre en place une vie autrement …

Pourquoi pas commencer par St Julien sur Bibost ?Donc, nous recherchons des personnes motivées par le projet, des terrains agricoles, friches, des idées…


Pourquoi pas un projet Municipal ?…


En accord avec le thème « Bien vivre à St Julien sur bibost», proposé par la nouvelle équipe municipale, je viens, par cette présentation, vous soumettre un projet.

Aujourd’hui, en 2009, nos modes de vie de « rurbain » ont profondément changé les habitudes acquises depuis des millénaires. Pour nous nourrir nous achetons des légumes et des fruits qui sont produits à ces centaines, voire des milliers de kilomètres de chez nous. Mais en plus, leur production intensive sous serres avec des produits chimiques font d’eux des produits de qualité médiocre, potentiellement dangereux pour notre santé.

Le coût des transports et la non traçabilité des produits font que les végétaux deviennent des produits chers sans assurance de qualité. Qu'en sera-t-il demain ?

La récession économique d’aujourd’hui nous oblige à repenser notre façon de consommer. Pour alléger le budget des familles, il devient intéressant de produire nos fruits et légumes sur place et par nos propres moyens. C’est dans cette perspective que je pense qu’il serait bien pour St Julien d’envisager un projet de cultures familiales qui iraient dans le sens de l’amélioration de l’environnement. Projet qui aurait plus de chances de réussite s'il obtenait des appuis, et en premier celui de la municipalité.

Je propose donc la création d’une Association de Jardins Ecologiques « Demain les Jardins ».

Les buts de cette association pourraient être la création :

·de parcelles de jardins potager familiaux de surface suffisante pour permettre à une famille de se nourrir.

·d’un jardin collectif ( appelé aussi jardin partagé) pour ceux qui préféreraient produire en petites quantités ou simplement faire une première approche du jardinage.

·d’un jardin pédagogique conservatoire de variétés anciennes menacées de disparition.

Cette association ouverte à tous permettrait de rapprocher les célibataires et les familles, les plus jeunes comme les aînés, les novices comme les maraîchers confirmés.

Elle aurait une vocation éducative axée sur la protection de notre environnement. Apprendre et réapprendre à cultiver sans produit phytosanitaire, à utiliser les auxiliaires du jardin, (faune et flore) pour recréer l’équilibre qui permet aux plantes de s’épanouir sans chimie. Utiliser les "recettes" traditionnelles comme le compost ou le purin d'ortie.

Le jardin pédagogique pourrait servir concrètement pour les enfants de l’école comme jardin d’expérimentation, pour apprendre, comprendre, et découvrir que la protection de l’environnement est tout à fait compatible avec une bonne productivité.

Enfin, l'association devrait permettre de réaliser des économies sur le budget alimentation des familles.

Elle s'intégrerait avec les autres associations du village et pourrait participer aux manifestations déjà existantes. Elle pourrait proposer d'en créer des nouvelles, et mettre sur pied des projets communs. Par exemple, proposer des buffets de produits biologiques pour les fêtes de village, faire découvrir des variétés délicieuses tombées dans l'oubli.

De plus, cela favoriserait les échanges entre St Juliénois : troc de plantes, de savoir-faire, de matériel, achats groupés pour les graines. Et aussi créer des partenariats avec d’autres associations à même vocation.

Dans cet ordre d'idée, on pourrait envisager la création d'un site de compostage, ce qui permettrait la réduction des ordures ménagères par la récupération des déchets végétaux : tonte de pelouse, épluchures, etc...

Saint Julien pourrait être précurseur d’un mouvement de retour au jardinage qui pourrait s'étendre au canton. D'autres communes pourraient vraisemblablement s'y associer, surtout si nous démontrons que cela marche!


Le rôle de la Municipalité

Il sera déterminant. Il est indispensable pour que ce projet aboutisse. Il n'est évidemment pas question de demander aux élus de le gérer, mais seulement d'apporter la caution de la Mairie en l'approuvant. Il y aura beaucoup de démarches à entreprendre, et la voix municipale pourra mieux se faire entendre que celle d'un particulier.

Il conviendra à la Municipalité de définir le rôle qu’elle souhaite jouer, car un tel projet ne devrait pas la laisser indifférente.

Ce dont nous avons besoin :

·Nous aider à trouver un ou plusieurs lots de terrain agricole à louer, prés du village, de préférence sans trop de dénivelé et alimenté en eau.

·Faire connaître ce projet auprès de la population au niveau de l'information municipale.

Un sondage pourra être fait auprès des habitants de St Julien. D'après les réponses, une réunion sera proposée aux personnes qui seraient intéressées. La présence d'un conseiller serait la bienvenue.

Création de l’association :

La constitution en association est nécessaire pour assurer la gestion de ces jardins. Suite à la première réunion, une date sera fixée pour la tenue d'une Assemblée Constitutive.

Cette Assemblée élira un bureau et un conseil d’administration. Un projet de statut définissant les objectifs sera proposé et discuté. Puis mis aux voix et adopté. Un règlement intérieur pourra être rédigé ultérieurement. La municipalité pourrait être représentée au conseil d’administration.

Le budget :

Dans un premier temps, l'association devra gérer un budget alimenté par les cotisations des membres. Mais des aides pourront être sollicitées pour l'achat de semences ou de matériel.

Les partenaires :

Nous pourrions associer à ce projet, différents partenaires. Contacter des revues écologiques, des producteurs de variétés oubliées, des associations soucieuses de l'environnement, ou de la santé des individus.



line_p6


projetstju


Et pourquoi pas un projet de développement durable à St Julien sur Bibost?

En ayant toujours comme objectif de mieux vivre à St Julien, pourquoi ne pas mettre en place un projet de développement durable qui associerait, la municipalité, l’école, la cantine scolaire, la bibliothèque et les associations du village ? 

En créant une association de jardins écologiques et d’environnement qui aurait comme vocation d’essayer d’améliorer concrètement le quotidien de chacun.

Demain les jardins 

Création de

Jardins partagés et familiaux

Jardin pédagogique

Conservatoire

De variétés potagères anciennes

Talus fleuris

( préservation de la faune et la flore)

Informations sur les innovations

Ecologiques

Manifestations liées aux jardins et à l’environnement

Plus de jardins potagers pour les St Juliénois, pour avoir des légumes sains et économiques à domicile. 

Un jardin pédagogique, terrain d’expériences pour les petits comme pour les grands, mieux connaître notre environnement pour mieux le sauvegarder.

Conservations des variétés potagères qui disparaissent, pour maintenir notre riche patrimoine des jardins.

Préservation des insectes (abeilles, papillons etc …) indispensable à la pollinisation des fleurs, fruits et légumes décimés par les traitements chimiques, en leur accordant des zones fleuries, plantations de méllifères (coquelicots, bleuets, marguerites etc …) 

Mieux trier les poubelles : mettre à la dispositions des habitants du village, et de la cantine scolaire des composteurs pour récupérer les déchets verts pour faire du compost qui servira aux jardins.

Nouvelles manifestations :

Leçon de jardinage, échanges de savoirs faire, trocs de plantes de graines, récupération, matériaux, outils de jardin.

Pour que les jardins vivent il ne manque plus qu’une équipe de « mordus », pour les rendre indispensable à notre vie quotidienne. 

Les talus fleuris

Opération « talus fleuris » dans le but de protéger et maintenir une population d’insectes (abeilles, papillons etc …) décimée par les produits chimiques, ainsi que la disparition de leur nourriture (de fleurs sauvages).

Cette micro faune pourtant indispensable à la pollinisation des fleurs, fruits et légumes, mériterait que l’on lui consacre des sanctuaires de reproduction.

Avec l’accord de la mairie, la participation du comité de fleurissement, de l’école primaire et tous les bénévoles qui souhaiteraient aider, nous pourrions semer dès le printemps des « talus fleuris » composée de fleurs sauvages( Coquelicots, Marguerittes, bleuets ...)

Les sites choisis seraient aménagés de pancartes de signalisation et d’explication pour ne pas faucher, traiter et désherber ces zones. Afin de faciliter la pérennité de l’action nous pourrions fabriquer des nichoirs à insectes.

Avec l’aide des enfants, nous pourrions mieux sensibiliser les adultes de l’importance de préserver une biodiversité riche en faune et flore, même à la campagne.



line_p6

 

demainj4


Une expérience de jardin partagé à St Julien sur Bibost

Afin de pouvoir concrétiser un jardin partagé sur St Julien, par manque de terrain approprié pour des potagers, nous avons commencé sur une petite surface de 100 m2 dans un champ de maïs, exposé sud sud-ouest.

Situé à l’extérieur du village, sans point d’eau à proximité, en bordure de champ de cerisiers, des conditions qui se traduisent donc par de fortes chaleurs, beaucoup de vents, un assèchement du sol permanent, beaucoup de paramètres à tenir compte pour optimiser nos cultures.

Avec la proximité des cultures nous n’aurons pas les conditions nécessaires pour un potager écologique, mais cela n’empêche pas d’appliquer les techniques naturelles (sur le choix des associations de plantes, soin par les différents purins, les apports de compost, de paillage etc…)

Le plus important était de créer un potager partagé, pour ceux qui vivent en appartement et qui souhaite produire leurs légumes.